Eco-quartier Clause-Bois Badeau - Nouveau Quartier Urbain d'Ile-de-France - Bretigny (91)

La chaufferie bois de l'éco-quartier: comment ça marche?


En 2011, le maire Bernard DECAUX a confié une délégation de service public (DSP) à l’entreprise Cofely pour concevoir, réaliser et exploiter le réseau de chaleur et la chaufferie bois qui alimenteront l’éco-quartier Clause-Bois Badeau. Les travaux de la chaufferie ont commencé début 2013.



Qu’est-ce que c’est ?

La chaufferie bois de l'éco-quartier: comment ça marche?
Un réseau de chauffage urbain est constitué de deux éléments:
- La chaufferie urbaine qui fabriquera de la chaleur à partir de biomasse, c'est-à-dire de matière organique pouvant se transformer en énergie.
- Le réseau de distribution qui acheminera la chaleur produite jusqu’aux logements. Le réseau livre cette énergie à une sous-station en pied d’immeuble, qui la transforme en eau chaude utilisée pour le chauffage et produit de l'eau chaude sanitaire.

Dans l’éco-quartier Clause-Bois Badeau, cet équipement alimentera en chauffage et en eau les 2400 logements, les 15 000 m² de bureaux et d'équipements ainsi que les 5 000 m² de surfaces commerciales qui sont prévus à terme.

Comment ça marche ?

La chaufferie bois de l'éco-quartier: comment ça marche?
Pour produire de la chaleur, la chaufferie est constituée de trois chaudières qui seront alimentées par trois types de combustibles :
- Du bois en plaquette pour 80% de la production de chaleur ;
- Du bois en granulé pour 20% ;
- Du fioul qui sera uniquement utilisé en cas de pannes des autres chaudières.

Les plaquettes et granulés proviendront d’une filière bois qui valorise l’énergie calorifique contenue dans le bois quelle que soit sa forme.
Ainsi ce sont les bois issus de l’élagage et des résidus forestiers qui sont récupérés puis transformés par la SEMAVERT, centre de traitement et de déchets situé sur l’éco-site de Vert-le-Grand, à moins de 10 km de l’éco-quartier.

Comment se déroule la mise en service ?

La chaufferie bois de l'éco-quartier: comment ça marche?
Au fur et à mesure de leur construction, les bâtiments de l’éco-quartier sont raccordés au réseau qui est installé progressivement sous les chaussées. Si le réseau définitif est donc déjà en place sur la première tranche de l’éco-quartier, pour autant la chaufferie bois n’est pas encore en service. Les premiers bâtiments livrés sont donc approvisionnés en chauffage et en eau chaude par une chaufferie provisoire au fioul. En effet, la chaufferie urbaine, dont la construction démarre, ne peut être mise en service qu’une fois un nombre suffisant de logements raccordé au réseau de distribution. La mise en service de la chaufferie définitive et l’arrêt de la chaufferie provisoire sont prévus au printemps 2014.

Quelques chiffres

La chaufferie bois de l'éco-quartier: comment ça marche?
- Cette chaufferie urbaine produira 13 685 Mégawatt-heure d’ici 2025. A titre de comparaison, un immeuble récent consomme environ 11 064 Kilowatt-heure par an.

- Ce sont 63 000 tonnes de CO2 qui seront évitées à l’horizon 2040.

- La chaufferie sera traitée pour minimiser les bruits à 40 dB en limite de propriété, et à 60 dB à 1m, ce qui représente un volume sonore équivalent à une conversation.


Envoyer | Imprimer | Augmenter le texte | Diminuer le texte